batiment
- 108 -

L’isolation thermique, bien se renseigner pour optimiser son efficacité

La réalisation de travaux au sein de son bâtiment est inévitable. Quand vient le moment, tout le monde n’est pas expert en la matière et c’est alors un casse-tête entre les formalités, les différentes aides financières, le choix du prestataire… Il est donc important de bien se renseigner avant toutes choses. Dans cet article, focus sur l’isolation thermique de nos jours.

L’isolation thermique, c’est quoi ?

L’isolation thermique est l’ensemble des méthodes utilisées dans le but de limiter les transferts de chaleur entre deux milieux avec des températures différentes. Ce principe permet principalement de conserver la chaleur à l’intérieur lors de l’hiver et la fraîcheur en été dans nos maisons. Le but de l’isolation est aussi de réduire les consommations d’énergie avec les constructions. En effet, le développement durable est devenu une préoccupation non négligeable de nos jours. C’est pourquoi, nos maisons actuelles sont construites avec un large choix d’isolants. Ces derniers ont tous leurs propres caractéristiques avec des avantages et inconvénients. Néanmoins, même avec l’isolation, tous les lieux d’une habitation sont propices à des diminutions de chaleur. Par exemple les toits, les murs, les ouvertures, les sols sont des points de fuite de chaleur. Attention à ne pas au contraire effectuer une surisolation qui n’est pas forcément mieux, notamment pour la rentabilité financière de l’installation.

Bien effectuer son isolation thermique

L’isolation thermique permet diverses performances protégeant les bâtiments.

Elle va dépendre de la conductivité ou conductibilité thermique du matériau isolant utilisé et de son épaisseur.

Ensuite, l’isolation va permettre une inertie du logement. Cela va protéger le bâtiment des fortes chaleurs. En effet, l’été le bâtiment accumule la chaleur pour la restituer à l’intérieur.

Puis, l'isolation va conduire à une parfaite étanchéité à l’air. Il y a des exigences à respecter conçues pour limiter la consommation d’énergie. Elle va alors avoir pour objectif de repérer les fuites d’air souvent issues des défauts de construction et entraîne donc la diminution de l’efficacité de l’isolation thermique.

L’isolation thermique est aussi améliorée par d’une ventilation maîtrisée. En effet, cela va entraîner l’optimisation maximale du contrôle de la ventilation à l’intérieur de l’habitat ce qui va être essentiel au confort quotidien.

Enfin, une bonne isolation thermique va dépendre de la qualité de mise en œuvre. Une installation mal effectuée peut rendre inefficace toute l’isolation du bâtiment.

Les aides financières

Différentes aides financières sont disponibles afin de réaliser les travaux d’isolation thermique plus sereinement. Les plus courantes sont :

  • Le certificat d’économies d’énergie (CEE)

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

  • L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

  • La TVA à 5,5 %

  • Le programme de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l'Habitat (ANAH)

  • Le chèque énergie

Toutes ces aides ont bien sûr des critères d'éligibilité mais chacun y trouve son compte. De plus, certaines de ces aides sont cumulables, cela vaut le coup de se renseigner sur lesquelles correspondent à votre situation.

En savoir plus sur : https//www.harmonie.fr.

Discutez relativement à notre article.